le Famadihana ou retournement des morts

Publié le par tamerlan95

Le Famadihana est le nom en malgache du retournement des morts, cette opération est réalisée en saison sèche, pour des raisons sanitaires et c'est toujours l'occasion de manifester sa joie et fêter l'évènement.

 

Madagascar aout-septembre 2008 circuit dans le Ménabé 048

 

La cérémonie est donc fixée en principe plusieurs années après le décès. C'est l'astrologue ou le devin qu'ils appellent " mpanandro ", qui détermine le jour et l'heure, car dans cette culture, ils croient très forts aux heures et jours néfastes.

 

Madagascar aout-septembre 2008 circuit dans le Ménabé 047

 

 Sur cette photo prise près de Bekopaka en terre Sakalava, nous pouvons apercevoir le cercueil du défunt parmis, la télévision et les enceintes  et tous les conviés dansent et chantent en mémoire de l'ancêtre.

 

Voici un lien qui évoque bien cette cérémonie du Famadihana

 

http://www.ambamad.sn/panorama.htm

 

 

 

Publié dans Madagascar

Commenter cet article

un voyageur qui passe 26/02/2011 11:45



vraiment curieux et macabre mais à chaqu'un ses coutumes... je n'en avais pas entendu parler...



eva 23/02/2011 23:51



oui, j'avais vu un documentaire à la TV sur cette cérémonie... Il me semblait avoir compris (dans ce docu) qu'on sortait carrément les morts de leur tombe... 



colnem 22/02/2011 07:23



Bonjour Jean-marc,chaque pays a ses coutumes et je les respecte.Merci de ton passage sur mon blog.Je te souhaite un agréable mardi,@++++***



ciska 21/02/2011 23:19



Que du bonheur pour moi de me retrouver ici. Tes reportages sont magnifiques.


J'ai assisté et participé à cette cérémonie.  le famadihana d'un ancêtre est organisé au minimum tous les cinq ans. La décision qui détermine l'organisation de
cette cérémonie est souvent liée au surnaturel ; lors d'un rêve, par exemple, un parent défunt peut dire à l'un de ses descendants qu'il a froid.Un famadihana coûte cher (il faut offrir durant
trois jours des festins à tous les parents, aux habitants du village, aux invités  Tous les membres de la famille qui le peuvent se cotisent. D'autres problèmes moins prosaïques relèvent de
l'invisible : seuls les astrologues liés à la famille sont habilités à déterminer le jour et l'heure les plus propices à l'ouverture du tombeau.


Bizoux et à très bientôt


Ciska



tamerlan95 21/02/2011 20:54



Yves a très bien annalysé cette tradition, effectivement les malgaches ont des origines indonésiennes et cela se partique effectivement du côté de Bornéo.


Amicalement